Epilation : le cruel dilemme … rasoir, cire, lumière pulsée, désherbant ?

épilation rasoir cire épilateur



Epilation, obscur objet de mon ressentiment …

En tant que femme, et en dépit de fortes convictions féministes, je suis soumise au diktat de l’éradication pilaire.
Alors oui, je sais: rien ne m’y oblige, je pourrais être forte et résister à la pression, je pourrais exposer fièrement  ma pilosité de brune méditerranéenne …

Je comprends tout à fait les arguments des anti-épilation et mon but n’est pas de relancer ici le débat pro ou anti poils. Je respecte toutes les opinions.
Mais j’ai tout de même du mal à accepter la perspective d’une moquette à faire pâlir d’envie Saint Maclou sur mes aisselles.

Alors depuis le jour où une bonne âme m’a fait remarquer qu’il n’était nul besoin de bottes inuits dans ma contrée ensoleillée, je cherche la façon la plus efficace de me débarrasser de mon encombrant système pileux.

Bizarrement, l’épilation est un sujet très délicat. Entouré de mystère mais omniprésent dans la presse féminine (notamment au printemps quand on commence à parler plage et maillots de bain),  il reste cependant un sujet tabou, certaines méthodes d’épilation étant jugées plus « adultes » ou plus « élégantes » que d’autres. Aucune femme n’aimant à être considérée comme un yéti en puissance, mieux vaut laisser penser à ces messieurs que notre peau rivalise naturellement de douceur avec le marbre des statues grecques …

épilation statue

Oui, c’est moi dans ma glabre splendeur !

 

Mais nous savons la vérité mesdames …

N’écoutant que ma générosité naturelle, j’ai décidé de vous faire partager mes expériences et mes conclusions.

 

Le rasoir, pour une épilation rapide mais éphémère

Il est souvent la méthode de destruction massive employée dès l’apparition des premiers poils indésirables. Cependant, le rasoir a très mauvaise réputation : souvent considéré comme l’arme des paresseuses, pas très glamour, il est en outre accusé d’accentuer la repousse ou la dureté du poil.

Avantages : 

Petit et discret, il est facilement transportable (sauf en bagage cabine dans les avions, ce qui peut parfois poser des petits problèmes logistiques).

Il ne nécessite ni charge ni préparation, il est donc toujours prêt à l’emploi.

Il est polyvalent et convient à toutes les zones du corps.

Effectué dans les règles de l’art avec une bonne mousse à raser (ou du gel douche, ou du shampoing), il est indolore.

Le résultat est toujours impeccable pour peu qu’on s’applique.

Inconvénients : 

Tout d’abord, en dépit de tous les efforts des professionnels qui rivalisent de couleurs pastels et de formes ergonomiques, le rasoir conserve un côté assez masculin.

La repousse est très rapide. Les perfectionnistes obsessionnelles devront utiliser le rasoir tous les jours pour se sentir impeccable et, bien sûr, la peau n’aime pas du tout ça. L’irritation est inévitable. En plus d’être douloureuse, elle est franchement inesthétique (rougeurs et boutons ne sont pas ce qu’on fait de plus sexy)

Mes astuces

Préférez un bon rasoir aux jetables toujours décevants (et en plus, c’est plus écologique)

Ne vous laissez pas tenter par les rasoirs féminins, certes parés de jolies couleurs mais trop « gadgets ». Mieux vaut tabler sur le rayon homme.

Hydratez votre peau après le rasage car  le film hydrolipidique est attaqué par le rasoir.

Pour des aisselles impeccables, vous pouvez appliquer du déo à bille en guise de mousse à raser et passer le rasoir dessus. Résultat garanti sans rougeurs ni irritations.

épilation rasoir

 

La cire, pour une épilation plus durable mais qui nécessite une certaine organisation

Une méthode plus glamour qui évoque l’orient et les hammams. Deux versions se distinguent : l’épilation à la maison ou en institut.

A la maison, de nombreuses marques proposent différentes formules : roll-on, bandes de cire, granules à faire chauffer … On étale une fine couche sur la peau, on met la bande de tissu, on passe la main dessus, on retire d’un coup sec dans le sens inverse de la pousse du poil et nous voilà lisses et douces comme des fesses de bébés .

Du moins, c’est la théorie …

En pratique, la cire peut faire des paquets, être difficile à étaler, la bande peut ne pas adhérer … et la douleur quand on arrache le tout a de quoi faire réfléchir pour la bande suivante.

Je n’ai jamais réussi à mener l’opération à bien seule chez moi. J’ai régulièrement terminé mes séances des bandes de cire accrochées à mes jambes sans avoir le courage de les retirer .. look momie assuré !

En institut, tout est beaucoup plus simple. J’ai testé l’épilation chez Nocibé. Les tarifs sont très raisonnables, l’accueil est très sympa, l’esthéticienne s’occupe de tout. Hélas, la douleur est aussi au rendez-vous.

Avantages

L’épilation est durable. On peut compter sur deux à trois semaines de tranquillité selon les pilosités.

La peau est moins agressée que par un rasage quotidien.

La repousse est douce.

Inconvénients

La douleur. Je suis sans doute douillette, mais l’épilation du maillot est pour moi un supplice infernal.

Le cycle de pousse étant différent pour tous les poils, la repousse se fait de façon irrégulière. Le toucher n’est pas aussi doux que je le souhaiterais.

Il faut attendre que les poils aient atteint 1 cm au minimum pour pouvoir épiler … Entre deux séances, il faut se résoudre à exhiber sa pilosité ou à entrer en mode camouflage.

Prévoir quelques heures (une bonne journée pour moi) avant de pouvoir montrer ses jambes sans que les gens pensent que vous êtes atteinte d’une grave affection dermatologique.

Mes astuces 

Là encore, misez tout sur l’hydratation. Une peau bien hydratée est plus facile à épiler et souffre moins d’irritations.

 

épilation cire

ça a l’air tellement simple comme ça …

 

Les épilateurs électriques, pour une épilation durable mais pas forcément uniforme

J’ai récemment investi dans un nouvel épilateur électrique, mon vieux Braun ayant rendu l’âme. J’ai jeté mon dévolu sur le coffret Philips Satinelle. Il comprend un épilateur à brancher sur le secteur, un mini épilateur à piles pour les zones plus difficiles d’accès et une pince à épiler lumineuse. Cette dernière est assez anecdotique. L’idée de la petite lampe intégrée est ingénieuse, mais la pince à épiler est de trop mauvaise qualité pour être utilisée régulièrement.

Le mini épilateur est très pratique. Très fin, il se glisse dans tous les recoins (creux des genoux, chevilles, maillot) et comme il fonctionne avec des piles, on peut l’emmener partout avec soi.

L’épilateur classique fait très bien son boulot. Il enlève les poils en un ou deux passages, la douleur est raisonnable. Le seul problème est le bruit. J’ai l’impression qu’un avion décolle à chaque séance d’épilation. Mes voisins doivent penser que je passe la tondeuse dans ma salle de bain …

Avantages

L’épilateur électrique permet de s’épiler chez soi, de faire des retouches quand on le souhaite sans trop d’organisation.

La repousse ne doit pas être trop importante pour que l’épilation soit efficace.

Inconvénients

La douleur, même si elle reste supportable, est toujours présente.

La repousse des poils est irrégulière, ce qui nécessite des retouches.

Ce mode d’épilation fragilise les poils et favorise les poils incarnés.

Pour une épilation de dernière minute avant une sortie, mieux vaut privilégier une autre méthode : rougeurs et boursouflures risquent fort de déparer vos jolies gambettes.

Mes astuces

Pensez à faire un gommage la veille de l’épilation pour bien dégager tous les poils.

Hydratez bien votre peau pour éviter les poils incarnés.

Tirez bien la peau avec la main en passant l’épilateur, cela permet de réduire le nombre de passages, donc les irritations.

épilation épilateur électrique

La lumière pulsée, une épilation semi définitive pour celles qui ne sont pas pressées

Il y a quelques années, lassée de ce combat permanent, j’ai décidé d’essayé autre chose. J’ai donc commandé un épilateur à lumière pulsée, le Rio ipl pro.

Le principe est assez simple : on rase la zone à épiler puis on applique l’embout de l’épilateur. On appuie sur le bouton, une décharge lumineuse, une petite sensation de picotement et c’est fini, on peut changer de zone. Après une à deux semaines, les poils tombent.

Il faut répéter l’opération une fois par semaine au début (toujours cette histoire de repousse étalée dans le temps), puis on espace les séances.

Le résultat est bluffant. Les poils ne tombent pas forcément tous seuls, mais ils sont bien morts. Un petit passage au loofah ou au gant de crin les déloge.

Avantages 

L’épilation est durable, la repousse est lente.

Pas de douleur.

Quand on a bien fait le travail, un passage à la lumière pulsée par mois (voire tous les deux mois) est suffisante.

Inconvénients

La zone lumineuse est trop petite. Il faut donc beaucoup de temps pour couvrir une zone importante comme les jambes. De plus, il faut attendre quelques secondes entre chaque décharge lumineuse, ce qui rend l’opération assez fastidieuse.

Il faut avoir les poils très foncés pour que l’épilation fonctionne.

Il vaut mieux éviter de commencer en été (pour ne pas exposer les zones flashées au soleil).

L’appareil est assez onéreux.

Mes astuces

Il faut vraiment être organisée et ne pas sauter de séances pour que le résultat soit optimal. J’ai hélas dû arrêter l’expérience faute de temps, mais je ne désespère pas d’y arriver un jour.

épilation ipl pro

Le laser, l’épilation du futur ?

Je n’ai pas personnellement testé cette méthode mais certaines de mes amies ou connaissances ont sauté le pas. Toutes ont l’air très satisfaites du résultat.

Le prix de la séance reste toutefois un frein important.

 

Verdict

Chaque mode d’épilation a ses avantages et ses inconvénients (ça c’est de la conclusion !)

Chacune jugera en fonction de sa tolérance à la douleur, de sa disponibilité, de son budget ou de ses attentes.

Pour ma part, je privilégie une méthode mixte : épilateur électrique et rasoir. Mes essais à la cire ne se sont pas révélés concluants, mais je retenterai l’expérience de la lumière pulsée.

A moins que je décide d’assumer pleinement ma condition d’humaine pourvue de poils et que je prenne le parti de faire la paix avec mon système pileux.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Miss Tcharafi

Mi-femme, mi-cyborg, je jongle entre Hi-Tech, littérature et cosmétiques. J’ai un avis sur tout et je le partage volontiers, d’autant plus que j’ai toujours raison.
Mon but ultime est d’être Terminator avec du gloss.

Un commentaire

  1. Mister bricolage   •  

    Je suis du même point de vue que toi sur les avantages et les inconvénients du rasoir. Cependant, la barbe devenue à la mode, j’ai décidé de ne plus me raser et de laisser pousser ma barbe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *