Justfab : just don’t do it !

Just-Fab

Justfab … ton univers impitoyable …

Le Net, c’est chouette !

J’aime beaucoup commander en ligne. Cosmétiques, vêtements, chaussures, sacs à main, bijoux … rien ne m’arrête. D’abord, ça me permet de ne pas faire la queue dans les magasins et de ne pas subir  la présence oppressante des vendeurs (je me sens toujours obligée d’acheter quelque chose quand on s’occupe de moi, comme pour les dédommager de l’attention qu’on m’accorde).

Ensuite, j’adore recevoir des colis. Je me sens comme un gosse le matin de Noël. C’est totalement irrationnel parce que c’est quand même moi qui ai commandé mais c’est pas grave, j’adore.

Alors, forcément, j’ai essayé beaucoup de sites et globalement, je suis toujours assez satisfaite… enfin presque …

Le pays merveilleux de Justfab.

Tu seras fière de moi ma chériiiiiie !

Tu seras fière de moi ma chériiiiiie !

Justfab, à grand renfort de publicité, nous promet le paradis. Imaginez donc, vous bénéficiez d’une consultation personnalisée qui vous permet d’accéder à votre showroom privé (qui comprendra des articles sélectionnés rien que pour vous). Les vêtements et chaussures de créateurs sont proposés au prix unique de 39.95 euros, et, cerise sur le gâteau, pour votre première commande, vous bénéficiez de 2 articles pour le prix d’un et de la livraison offerte.

Alors là, je pense coaching personnel, je pense Cristina Cordula, je pense silhouette optimisée et morphologie en 8. Bref, je suis toute excitée.

Je commence donc mon questionnaire personnalisé ( nommé quiz) qui me demande de choisir entre 3 paires de chaussures, 3 manteaux, 3 looks de star ou 3 robes selon des thématiques (pour sortir avec des copines, pour travailler, pour un look décontracté, pour aller se pinter au Macumba club, pour séduire Paulo le maquereau …) Déjà, je suis perplexe. Je ne me retrouve dans aucun des choix tant je trouve tout hideux. Horreur, je suis déjà complètement larguée ! Je suis devenue une mamie hermétique aux évolutions de la mode. Cristina va me flageller à coup de collants couleur chair.

Première déception.

Bon, je finis tout de même mon quiz et je passe à la suite. On me demande mes tailles de vêtements, ma pointure, mes couleurs préférées … mouais… pour le coaching, c’est pas vraiment très personnel. J’ai enfin le droit de regarder les articles. Je suis assez déçue par le choix proposé mais une paire de bottes me fait tout de même de l’œil et je commande. J’entre alors dans la phase d’attente fébrile de l’arrivée du sacro saint colis. Et j’attends. Et j’attends. Tous les jours, je vérifie la progression de ma commande sur le site mais rien ne bouge. J’attends encore, l’anxiété monte. Au bout de 15 jours, je me décide à appeler Justfab (appel surtaxé bien entendu). Après de longues minutes d’attente, une hôtesse à l’accent improbable m’informe que ma commande a été annulée car le produit n’était plus en stock.

– « Ah bon ? et vous comptiez me le dire à quel moment ? demandai-je, quelque peu éberluée

– Ben on a beaucoup de choses à faire mais si vous voulez je peux lancer votre remboursement.

– Quelle bonne idée ! Grand merci, gente dame, de ne pas me facturer un article que je n’ai pas reçu.

– Au revoir bonne journée ». Clac, raccroché.

Comme première expérience, on fait mieux. Mais bon, il paraît que la première fois, c’est toujours décevant…

Deuxième essai.

Quelques temps plus tard, je revois une pub Justfab et je décide de retenter le coup (je sais, la chair est faible hélas). Je refais leur quiz (toujours aussi consternant), et je commande deux jeans skinny pour fêter la fin de mon régime Natur’House. Ce coup-ci, tout se passe bien. Les jeans sont sympas et taillent bien, mais dégagent une curieuse odeur de plastique (qui partira au lavage je vous rassure).

Heureuse et pas rancunière, je recommande ce site à des amies en exhibant mon popotin moulé dans mes habits neufs (et je ne suis pas empereur je vous l’assure).

you're fab

ça passe mieux avec du sucre …

Le mois suivant, je reçois un curieux mail signé Justfab. Habituellement, je ne lis même pas et je jette directement mais va savoir pourquoi, j’ai distraitement parcouru celui-là. Et bien m’en a pris ! J’apprends avec stupeur que 39.95 euros ont été débités sur mon compte pour être transformés en crédit chez Justfab. Alors là, je ne comprends pas. C’est quoi cette histoire ? Je me livre à quelques recherches et je découvre que le prix de 39.95 euros est en fait un prix réservé aux membres du club VIP dont on fait d’office partie en commandant et que l’on s’engage donc dès la première commande à être ponctionné de cette somme tous les mois. Cette somme constitue un crédit (cumulable si on ne commande pas tous les mois) que l’on pourra utiliser selon notre désir. Bien sûr, ce crédit n’est pas remboursable.

Indignée, j’appelle le service client (toujours surtaxé) et après une longue attente, une conseillère pas vraiment accorte me répond. Je lui fais part de mon étonnement et lui demande comment stopper ce racket organisé.

– « Ah mais c’était bien écrit quand vous avez commandé madame !

– Peut-être, sans doute en très petit, mais en tout cas je ne l’ai pas vu et je souhaite résilier

– Mais ce n’est pas la peine ! Tous les mois vous recevrez un mail vous présentant votre showroom privé entre le 1er et le 5. Il suffira de cliquer sur « pas de vente ce mois-ci » pour ne pas être débitée » »

Je me vois vraiment pas guetter tous les mois le fameux mail (dont je n’ai d’ailleurs jamais retrouvé la moindre trace dans ma corbeille) et finir esclave de Justfab pour le restant de mes jours.

– Je souhaite tout de même résilier mon compte.

– Je transmets au service ». Clac, raccroché.

Bon, la politesse ne les étouffe pas mais l’affaire est close. Je ne pourrais pas être remboursée de la somme prélevée et je dois donc refaire une commande. Je reprends donc un skinny noir et je jure, mais un peu tard, qu’on ne m’y prendrait plus.

Le septième cercle de l’enfer.

J’attends donc mon colis. J’attends à la rivière, je surveille le chemin, je n’ai rien d’autre à faire, mais rien ne vient.

Toujours pas d’infos sur le site de Justfab. La mort dans l’âme, je reprends mon téléphone et je rappelle le service client (toujours surtaxé il va sans dire).

« Bonjour gente dame, je constate avec désappointement que ma commande n’a point trouvé le chemin de ma boîte aux lettres et je viens céans m’enquérir de son devenir.

– Ah ben la commande a été annulée parce qu’on n’avait plus de stock. »

A ce stade de la conversation, un puissant sentiment de déjà-vu m’envahit.

– Et vous comptiez me prévenir quand ?

– C’est pas grave, je vais vous faire un avoir »

Tiens, le discours a changé: on ne parle plus de remboursement. Je décide de mettre un terme à cette relation qui devient toxique. (Justfab, je ne veux pas te faire de peine tu sais, ce n’est pas toi, c’est moi. Je ne te mérite pas. Tu as besoin de connaître d’autres choses dans la vie …) Je demande donc un remboursement.

– Ah mais non ! Ce n’est pas possible ! On ne peut pas faire de remboursement, que des avoirs.

– Mais la dernière fois, vous m’avez remboursée.

– Ah non, ce n’est pas possible ».

S’ensuit alors un dialogue de sourds qui dure un certain temps (que je paye au prix fort bien sûr) quand un affreux soupçon m’étreint.

– Au fait, mon compte VIP a-t-il bien été résilié ?

– Je regarde dans notre base ».

Bien sûr, le compte n’avait pas été résilié et l’infâme Justfab s’apprêtait à débiter une fois encore mon innocent compte en banque.

Le dialogue de sourds reprend. On me demande de rappeler plus tard (pas question !), d’appeler le service de gestion des comptes VIP (pas question non plus !) et le temps passe. Finalement, après moultes menaces, supplications, argumentations diverses et variées (je suis au chômage et à découvert, porque Maria, je recycle des emballages biodégradables pour m’habiller …) le remboursement est accepté et mon compte est résilié (pour de bon). Je bloque tous les prélèvements Justfab sur mon compte Paypal pour être bien sûre et voilà.

Ouf.

Bilan :

justfab

La pub de Justfab était tentante mais la réalité ô combien décevante. Entre une offre qui ne m’était pas vraiment destinée, une politique de vente plus que douteuse et un service client en dessous de tout, mon expérience avec Justfab s’est soldée par un grand sentiment d’amertume. Je ne cautionne vraiment pas ce système de prélèvement qui oblige à commander tous les mois sur un site (amis de France Loisirs bonjour !)

Justfab aura beau se protéger en répétant que les clientes sont au courant de cette pratique car elle est bien stipulée sur leur site, elle reste tout de même fort proche de la vente forcée.

Je passe donc mon tour sur ce coup-là. Justfab, ça sera juste sans moi !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Miss Tcharafi

Mi-femme, mi-cyborg, je jongle entre Hi-Tech, littérature et cosmétiques. J'ai un avis sur tout et je le partage volontiers, d'autant plus que j'ai toujours raison. Mon but ultime est d'être Terminator avec du gloss.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *